Catégorie : Usages quotidens

42 des meilleures expérience à offrir à vos proches (idées cadeau zéro déchet)

cadeaux ZD

Dans un précédent article je vous donnais quelques astuces pour passer un noël zéro déchet sans passer pour un(e) hystérique écolo. Parmi les idées de cadeaux, je vous suggérais d’offrir des expériences plutôt que des objets (même si la maison pour chauve-souris reste un super cadeau, ne n’oublions pas).

Pour aller plus loin, et parce que 42 est la réponse à La grande question sur la vie, l’univers et le reste, je vous propose aujourd’hui 42 idées de cadeau/expérience à offrir à vos proches. Celles-ci ont été divisées en quatre niveaux de prix, afin de correspondre à tous les budgets.

Expériences niveau 1 – €

1. une boisson chaude : se faire inviter à boire un café fait toujours plaisir. Plus que le coût de la boisson en lui-même, c’est la promesse d’un moment agréable. En bonus on peut même y ajouter une douceur à grignoter 😉

2. une crème glacée : ça c’est la version estivale du café, qui peut s’avérer une expérience formidable pour peu que l’on ait une super adresse de glacier. Pour ma part, je suis une adepte de la glace à la violette de chez Fenocchio à Nice et de la marque italienne Grom, qui se trouve notamment à Paris et propose des parfums bio et de saison.

3. une balade ou une randonnée : aller marcher dans la nature est une formidable manière de se ressourcer. Et c’est encore mieux si c’est partagé ! Il vous faudra bien sûr vous charger de la partie organisation (voire de la collation).

4. un pique-nique : là encore, ce bon sera plutôt à être utilisé lors des beaux jours. Préparer une quiche, les couverts et les serviettes (en tissu, car si c’est zéro dechet, c’est encore mieux), et c’est parti. En option : la nappe de circonstance.

5. une séance de patin à glace : si cette activité ne fait pas partie de mes attractions favorites, elle ravira bien des amateur de ce sport. Il suffit de trouver une patinoire près de chez vous, et c’est parti. Même en comptant la location des patins, on compte généralement moins de 10€ par personne.

6. une séance de patin à roulette : plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez organiser un parcours à faire faire ensemble et/ou louer une paire de patin si la personne et vous n’en possèdent pas. Mais pourquoi par également rejoindre une randonnée de groupe organisée dans votre région.

7. offrir un verre : c’est l’équivalent du café, mais lorsque vous avez envie de pouvoir flâner ensemble plus longtemps. Le mieux est de trouver un endroit original à découvrir ensemble, comme un bar caché, en haut d’une tour pour la vue ou encore alors dans un très bel endroit (une boisson sera toujours plus accessible qu’un repas complet).

8. deux places de cinéma : un autre bon moment à partager à deux, qui peut inclure un snack prévu à cet effet en avance. Et n’oubliez pas votre gourde pour boire pendant la séance !

10. une session de bowling ou une partie de billard : bon ben, oui, évidemment. Et ce cadeau pour être offert à un groupe de gens en plus !

11. une conférence : également un moment à partager, surtout lorsque vous avez des sujets d’intérêt commun ! Gratuits ou payants, on en trouve sur tous les sujets et pour toutes les bourses.

12. un spectacle : un cirque (sans animaux sauvages bien sûr !), un stand-up ou encre une pièce de théâtre, il y a l’embarras du choix.

13. une séance d’escalade : en bloc (mur de maximum 3 mètres de haut, avec un gros tapis en dessus) ou encordé (une dizaine de mètres de hauteurs, avec un baudrier), l’escalade est un sport très complet, autant sur le plan physique, que psychologique, alors pourquoi pas le partager ?

14. une séance de trampoline : pour sauter de joie pendant une heure, voire plus. On peut même parfois y faire des équivalents de ballon prisonnier ou de basket ball, mais sur les trampolines ! Un exemple de salle à Paris ici.

15. un hammam : une entrée à la grande mosquée de Paris, par exemple, coûte une quinzaine d’euros, pour une détente totale dans une ambiance vaporeuse.

Expériences niveau 2 – €€

16. une randonnée botanique : et si vous offriez un cours pour apprendre à reconnaître les plantes sauvages comestibles ? En région parisienne, c’est par exemple ce que propose Les chemins de la nature.

17. un laser tag ou un mini golf : un peu plus onéreux que le bowling et également un peu plus sportif, ces deux activités sont aussi la garantie de bien s’amuser.

18. un cours d’escalade : faisant suite au point numéro 13 et peut-être plus adapté pour les débutant complet, pourquoi ne pas offrir une leçon avec un professeur. Ce sera également un bon moyen de progresser pour ceux connaissent déjà. Lors des beaux jours on peut même organiser une journée en pleine voies !

19. un cours de cuisine : débutant ou confirmé, végétalien ou adeptes du bio, on trouve des cours de cuisines pour tous les goûts et tous les niveaux. Et puis il y a toujours le plaisir de la dégustation à la fin 😉

20. deux places pour un musée : et pourquoi pas même un abonnement annuel dans un lieu particulier ! Là encore, il y en a pour tous les goûts.

21. une tyrolienne géante : apparemment la plus grande d’Europe se trouve à Orcières (2665 m d’altitude) et durant un vol de 1870 mètres au-dessus des montagnes on peut approcher une vitesse de pointe de 130 km/h. Sensations garanties !

22. une séance d’accro-branche : les tyroliennes y sont souvent plus petites, mais on y ajoute de la grimpette dans les arbres et une bonne manière de travailler ses bras tout en étant au contact avec la nature.

23. un week-end camping : la prolongation du point numéro 3, pour faire durer le plaisir sur deux jours. Prévoir la tente et le matériel nécessaire.

24. un escape game : j’avoue que je suis une très grande fan d’escape game. C’est une activité qui veut se faire en famille ou avec des collègues. De plus en plus de scénario sont disponibles, vous en trouverez forcément un qui vous plaira.

25. un pass d’1 mois pour des cours de Yoga : si votre ami aime cette activité, il sera surement content de pouvoir profiter de quelques leçons. Pour plus d’originalité, on trouve également des dérivés sympas et originaux tels que le yoga aérien (un de mes sports favoris).

26 : un atelier de fabrication de chocolat : un peu comme le cours de cuisine, mais en mieux. Parce qu’il y a des chocolats. Pleins. Même qu’on peut les manger. Miam.

27. une dégustation de vin : ça marche aussi pour le whisky ou pour la bière. L’idée c’est de boire des trucs très bons en faisant genre on est en train de devenir un expert (bon pour certaines personnes c’est bel et bien le cas, perso je n’y connais pas grand chose en vin).

28. des leçons de dance : tango, salsa, swing class, mais aussi pole dance ou danse indienne, tant de possibilités de faire tourner les têtes ! Deux ou trois cours permettront de voir une petite progression.

29. un diner : en votre compagnie ou un bon à valoir pour leur restaurant favori, cela peut-être également l’occasion de faire découvrir des endroits spéciaux.

30. une séance détente : et si au hammam du point numéro 15 on ajoutait un sauna, qui peut même s’accompagner d’un thé à la menthe et d’un gommage, histoire d’être chouchouté jusqu’au bout !

31. un massage : detente totale assurée, qu’on prenne l’option massage ayurvédique pour faire circuler les énergies, californien pour la douceur ou encore thaï pour un relâchement profond, on peut parfois choisir des sessions mixées.

Expériences niveau 3 – €€€

 

32. deux places pour un opéra : ou un ballet, ou un concert, ou une comédie musicale ou dans un très beau théâtre. Bref, comme le point 12, mais avec plus de budget.

33. deux places pour un événement sportif majeur : pour ceux qui préfèrent le sport.

34. des cours de musique : votre ami rêve de démarrer un instrument mais n’ose pas se lancer ? Lui offrir un mois de cours lui permettra de démarrer avec des bonnes bases.

35. un saut en parachute : si votre ami est amateur de sensations fortes, c’est une expérience unique. Moins effrayant (car on ne « saute » pas) mais tout aussi magique, le parapente est une excellente alternative.

36. des pass pour un parc à thème : une année d’expérience à portée de main dans un parc de la région. Ça c’est chouette !

37. une balade en bateau : accompagné ou en autonomie, pourquoi pas louer un bateau pour la journée et s’embarquer pour une croisière le temps de quelques heures.

38. une sortie en montgolfière : si je n’ai jamais eu l’occasion de faire une telle balade, j’ai entendu dire que c’était vraiment magique. Bien choisir le paysage, et pourquoi pas miser sur un lever de soleil.

39.  une séance de photo-shooting : avec toute la famille, en couple ou seul pour booster sa confiance en soi, il existe de multiples options. Le prix dépendra aussi du lieu et de la durée de la prestation.

40. un diner dans un restaurant gastronomique : vous savez, ces endroits où les assiettes ont l’air peu remplies mais où chaque plat a demandé une minutieuse préparation ? La bonne nouvelle c’est qu’en général le menu est composé de nombreux services, qui rassasieront tous les appétits. Et il y a bien sûr l’expérience du lieu et d’un service exceptionnel.

Expériences niveau 4 – €€€€

41. un abonnement mensuel à une salle de sport : un cadeau qui durera toute l’année et pourra aider votre ami à tenir ses bonnes résolutions.

42. un voyage : le temps d’un week-end ou pour plus longtemps, c’est bien sûr une idée qu’il fallait absolument mentionner.

Et vous, laquelle de ces expériences aimeriez-vous recevoir en cadeau ?

Trousse de voyage (presque) zéro déchet et minimaliste

trouse_de_voyage_minimaliste_zero_dechet

Alors que beaucoup d’entre nous s’apprêtent à partir en vacances, l’heure approche de faire sa valise. Et va avec l’éternelle question : qu’est ce qu’on met dedans ?
Pour ma part, je déteste porter des trucs et je suis une adepte du sac à dos, alors j’essaie toujours d’aller vers le strict minimum.
Je vous propose ici ma version de la trousse de toilette en mode optimisé et le plus proche possible du zéro déchet.
lire la suite

Un pommeau de douche avec des minéraux pour économiser l’eau

pommeau-de-douche-mineraux

Comment avoir une eau plus douce, tout en faisant 60% d’économies d’eau ?

Voici ce qu’il est possible d’obtenir grâce à un pommeau de douche contenant différents minéraux. Pour ma part, je cherchais à régler un problème de pression trop faible dans ma salle de bain et j’ai été ravie du résultat.

Dans cette vidéo je mentionne deux marques :
Home Eden
ECO2 Douche
Prix, bilan CO2, soutient envers l’économie française, respect de l’inventeur… chacun choisira quel modèle sélectionner, en fonction de l’importance attribuée à ces différents critères.

Sur le même sujet, voici une solution zéro déchet pour filtrer l’eau du robinet.

Et vous, comment vous faites pour économiser l’eau ?

Ecologie ou hygiène : savez-vous bien vous sécher les mains ?

Etude-comparative_des_seche_main

Serviette en papier, sèche-main à air chaud ou appareils nouvelle génération : laquelle de ces trois manières d’affronter l’humidité sur nos mains et la plus hygiénique, la plus écologie ? Faut-il choisir entre notre santé et le sort de la planète ?
Dans un TED Talk,  Joe Smith nous dévoile sa méthode, qui semble concilier le meilleurs de deux.

Quelle méthode est la plus hygiénique ?

Selon les marchands de serviette en papier

Selon une étude financée par l’European Tissue Symposium (ETS) (l’association européenne des mouchoirs en papier – ouais ça existe) les serviettes en papier seraient de loin les plus hygiéniques. Ces résultats seraient corroborés par d’autres rapports cités ici-et-là sur le net, mais sur lesquels je n’ai pas pu mettre la main (une main bien propre, bien sûr !).

Voici une petite vidéo explicative des résultats de l’étude (en anglais) :

Et comme je suis super sympa, j’ai traduit leur tableau comparatif des différentes méthodes :

Selon celui-ci, la serviette en papier serait donc la solution la plus hygiénique. À noter cependant qu’il s’agit de résultats après s’être mal lavé les mains. Ouais parce que si les bactéries sont déjà parties dans le siphon elles ont beaucoup moins de chance d’atterrir sur vous. La première mesure à mettre en place seraient donc surtout de bien utiliser le savon (on frotte !)…

Selon les marchands de sèche-main

Comme je me suis dit que l’ETS n’était peut-être pas complément neutre dans cette histoire, je suis allée voir ce qu’en disait la célèbre marque Dyson, la référence en terme de sèche-main nouvelle génération. Ils proposent une page dédiée à l’apologie de l’hygiène, avec également plusieurs études citées à la clé et même le témoignage d’un hôpital qui prône leurs produits.

Malgré mon anglais courant, j’avoue ne pas avoir saisie toutes les subtilités techniques de ces études (pas de traductions disponibles à ce jour). J’en retiens surtout qu’avec les « supers filtres » qui se trouvent dans leurs sèche-main, les bactéries qui risqueraient d’être soufflées sur l’utilisateur sont en fait très peu nombreuses, tandis qu’elles peuvent avoir largement le temps de s’installer dans des distributeurs en papier classiques. Je n’ai pas compris si cette étude avait été faite avec une utilisation correcte d’un savon ou non… Plus d’informations en cliquant ici.

Quelle méthode est la plus écologique ?

Bref pour ce qui est de l’hygiène, chacun prêche pour sa paroisse et nous on n’est pas tellement plus avancés… Je vous laisse faire vos propres conclusions.

Mais regardons ce qu’il en est de l’aspect écologique.

De ce côté-là, il n’y a pas photo, les sèche-main électriques gagnent haut la main. Comme pour les mouchoirs en papier, il sera toujours meilleur pour la planète d’éviter de créer de nouveaux déchets. Et pour ce qui est de l’électricité utilisée pour leur usage, elle ne dépassera pas celle qu’il faudrait utiliser pour fabriquer de nouvelles serviettes (plus l’eau, le CO2 dû au transport, etc.).

Dyson n’hésite pas à mettre en avant l’argument écologique/économique en nous disant que leurs produits peuvent sécher 19 paires de main pour le prix d’une serviette en papier…

La solution pour bien utiliser les serviettes en papier…

Dans ce Ted Talk, Joe Smith nous explique comment bien se sécher les mains, tout en économisant les serviettes en papier.
Il nous rappelle qu’aux Etats-Unis, 571 230 000  livres (soit 259 105 569 kilos) de serviettes en papier sont utilisés chaque année. C’est beaucoup et cela pourrait facilement être évité.

Attention sa méthode « révolutionnaire » envoie du lourd !!!! 
Mais en allant plus loin on peut même ne plus utiliser de serviette, ni rien du tout, à bien y réfléchir… Personnellement c’est souvent cela que je privilégie.

Et vous, comment vous séchez-vous les mains ?

Kit de survie zéro déchet au bureau

Kit_de_survie_zéro_déchet_au_bureau

Si chez soi il est assez facile de contrôler de son environnement, c’est une autre histoire quand on est « dehors ».
Si ce lieu mériterait plusieurs articles à lui tout seul (entre les appareils en veille, les lumières allumées, les imprimantes, etc.), nous allons nous concentrer aujourd’hui les collations et l’espace du bureau. Avant de révolutionner totalement l’entreprise, commençons déjà par notre petit coin à nous.
Issue de mon expérience et ma réflexion, je vous livre ma liste des indispensables du kit de survie zéro déchet au bureau.
lire la suite

Se changer soi-même pour changer le monde

faire_tricot_environnement

“Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.”

Voici une très belle phrase de Gandhi, un exemple exceptionnel de ce qu’il est possible d’accomplir dans une vie par la bienveillance.
Si pour nous commun des mortels, il parait difficile d’atteindre le niveau de sagesse de ce grand homme, il ne tient qu’à nous d’essayer de tendre vers modèle dans la mesure de notre possible.

Voici une proposition de six habitudes à intégrer dans notre quotidien pour mettre en route ce changement, chacun à notre niveau.
lire la suite

Le savon de Marseille, sous toutes ses formes

mid_ecologie-citadine_couverture_savon_de_marseille_mid

Avez-vous du savon de Marseille chez vous ? Très connu pour ses vertus naturelles et écologiques, ce petit coquinou n’a fait son entrée en ma demeure que depuis un an environ. Et pourtant je suis née et j’ai grandi en Provence. Je me demande bien comment j’ai fait pour passer à côté pendant toutes ces années… Peut-être qu’il était tellement commun dans le paysage que je n’ai pas pensé à m’y intéresser de plus près.

Et pourtant, quelle découverte incroyable ! Depuis je ne peux plus m’en passer et j’en offre régulièrement autour de moi. Le Savon de Marseille propose des solutions sympas pour la planète et à prix mini dans plein de domaines : salle de bain, cuisine, entretien du linge, etc.

lire la suite

Choisir un fournisseur d’électricité 100% verte : comparatif des offres

mix_energetique_oui_planete

Les enjeux

Depuis la révolution industrielle, en 1850, notre consommation électrique n’a cessé d’augmenter. En 2013, la consommation annuelle par citoyen français était de 7.373 kWh, largement au-dessus de la moyenne mondiale (3.104 kWh) et la plus élevée en Europe.
consommation-d-electricite-par-habitant

Pour palier à cette situation, qui n’est pas une option durable envisageable, l’association négaWatt (entre autres) propose d’agir sur trois piliers : sobriété (endiguer les consommations superflues), efficacité (optimiser les consommations existantes) et renouvelables (favoriser les énergies vertes).

lire la suite