Témoignage d’une famille « zéro déchet »

Dans cette vidéo nous retrouvons le témoignage d’une famille qui a intégré dans son quotidien la réduction des déchets.

Tout à commencé lorsque cette mère de famille a commencé à utiliser des couches lavables et sa surprise de les trouver si pratiquse. Cette prise de conscience, ainsi que la lecture du livre Zéro déchet de Béa Johnson, l’ont amené à se poser des questions de fond sur ses modes de consommation.

Les achats alimentaires ont été identifiés comme premier poste de production de déchets. Pour optimiser cela, la famille a désormais recours au compostage (30% du contenu de nos poubelles étant composé de déchets biodégradables)  et surtout favorise le choix de produits sans emballage. Au-delà du geste pour la planète, s’est ajouté le plaisir d’acheter en magasin bio et l’échange avec les petits commerçants sur le marché, ces deux types de fournisseurs permettant de se fournir en vrac, les produit allant directement dans un bocal ou un sac réutilisable. Par conséquence, elle cuisine également beaucoup plus maison !

Elle nous confie la difficulté de changer les habitudes, ce choix actuellement marginal n’étant pas toujours bien accepté au niveau social. Elle nous confirme pourtant que ces pratiques sont accessibles à tous, pas « réservées aux riches » (ni aux pauvres) et dépassant pour elle bien plus loin que le simple effet de mode.

Au final cette famille nantaise comptabilise moins de cinq kilos de déchets par an, soit cent fois moins que la plupart des Français !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *