Un jeu écolo qui tue sans vergogne…

Dans un précédent article, je vous avais expliqué les règles de Tamtown. Ici, je reviens sur le contexte son contexte de fabrication, ainsi que les plus et les moins de ce jeu.

Hoyô est septique… partagerez vous son avis ?

La vidéo

Résumé de la vidéo

Les points positifs

  • Un chouette projet : une coopération entre Les éditions Abeilles (spécialisés dans les jeux « eco-citoyens », pour un apprentissage ludique) et l’association CCFD – Terre Solidaire (ONG française qui lutte contre la famine dans le monde)
  • Un message de fond à faire passer tout à fait honorable : ouvrir les esprits sur les problématiques dont nos comportements de « pays développés »  sont les conséquences indirectes et nous pousser à agir
  • Un beau matériel, avec une boite optimisée qui prend peu de place et pas trop de déchets superflus
  • S’adapte à de nombreuses situations, en permettant de jouer de 2 à 8

Les points négatifs

  • La conception aurait pu être encore plus optimisée, avec a minima l’utilisation de matériaux recyclés et sans aucun plastique
  • Les règles du jeu les plus mal expliquées que j’ai jamais vu et surtout de nombreux points inexpliqués (aux joueurs de devenir)
  • Un message qui prend le pas sur l’intérêt du jeu, tandis que l’on subit du début à la fin, ce qui est dommage pour un jeu dit « tactique »
  • Un système de vote incompréhensible
  • Une règle incongrue qui permet à un seul joueur de gagner à la fin, ce qui gâche le principe de collaboration prôné par ailleurs
  • Une mécanique qui oblige à sacrifier les populations, sans état d’âme : est-ce vraiment ce que les créateurs voulaient que l’on retienne ?
  • Au final un message maladroit,  qui passe mal, voire pas du tout, car trop forcé. Les protagonistes devront vraiment faire l’effort d’essayer de comprendre et encore, y arriveront-ils ?

Conclusion

Comme vous le voyez, la liste des points négatifs est longue, trop longue. Si les concepteurs ont certainement voulu bien faire, le résultat ne me paraît pas très heureux. Pour un jeu jusqu’à 8 joueurs à 15€, je ne regrette pas mon investissement. Cependant, je ne pense pas que mes amis et moi ayons envie de le ressortir très souvent.
Où l’acheter, si vous souhaitez tester par vous-même : cliquer ici.

Si vous souhaitez faire une contribution financière à cette cause, je pense qu’il vaut mieux faire un don directement à l’association (c’est déductible des impôts en plus – dommage que les jeux de sociétés ne le soient pas :D).  Pour faire un don à CCFD – Terre Solidaire cliquer ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *