Pourquoi vous voulez des chauves-souris chez vous

Il y a quelques temps, je vous avais proposé quelques petits gestes pour favoriser la préservation des abeilles, ces petits insectes si importants pour l’équilibre de notre écosystème. Pourtant, il est un autre animal qui au moins aussi important à notre environnement : il s’agit de la chauve-souris – ou chiroptère pour les initiés.

Et oui, cela peut surprendre ! J’ai moi-même découvert cela en découvrant un centre qui leur est dédié leur de mon séjour au Costa Rica : The Bat Jungle. Je suis ressortie de cette visite enchantée et surtout déterminée à mieux faire connaître ses animaux fascinants et méconnus, qui ont terriblement besoin d’être sauvegardés.

La vidéo :


La retranscription du texte est disponible un peu plus bas dans l’article.

Le Podcast :

Les points clés à retenir :

  • Les chauve-souris, ou chiroptères de leur vrai nom, sont des mammifères avec un vol actif. Elles sont très intelligentes, ont de très nombreuses interactions sociales et prennent bien soin de leurs petits (1 par an – avec baby-sitting et adoption par le groupe si besoin).
  • Elles vivent en famille et sont plus nombreuses que les oiseaux, même si on ne les voit pas (principalement nocturnes).
  • Leurs sens sont super développés : vue nocturne, écholocalisation très efface, excellente ouïe, grande dextérité dans les pattes.
  • En France 34 espèces représentées (sur plus 1350 répertoriées dans le monde), plutôt de petite taille.
  • Malheureusement elles sont menacées à cause de la déforestation, des pesticides, de l’urbanisation et de l’activité humaine qui les dérange, notamment pendant l’hibernation où elles sont le plus fragiles.
  • Depuis 1981 un arrêté relatif aux chauve-souris interdit sous peine d’amende « la destruction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des animaux ».
  • Elles sont indispensables à la régulation de l’écosystème =, car :
    • soit elles pollinisent (comme les abeilles mais pour d’autres plantes), pour les espèces qui mangent des graines/fruits
    • soit elles régulent les insectes, qu’elles dévorent en très grandes quantités (dont vos moustiques)
  • Comment les protéger :
    • installer des maisons à chauves-souris dans son jardin (qui s’ouvrent par le bas, contrairement à celles pour oiseaux)
    • les laisser tranquille tant que possible – si besoin contacter une association pour les faire déplacer

Les ressources pour aller plus loin :

La retranscription de la vidéo :

Bonjour à tous les gens qui ont envie de le faire changer les choses et bienvenue sur Ecologie Citadine.
Dans cette nouvelle vidéo je vais vous parler d’un animal qui n’est pas suffisamment connu, à mon sens : la chauve-souris.

Comment est-ce que je me suis intéressée au sujet des chauves-souris ?

Vous avez peut-être qu’il y a quelques mois je suis allée au Costa Rica. Durant une après-midi, ne sachant pas trop quoi faire, on est allé voir cet endroit qui était dédié aux chauves-souris (The bat jungle) ; un peu par dépit, parce qu’on ne savait pas quoi faire d’autre. Et là, ça a été vraiment l’une des visites que j’ai préférées !

L’endroit a été repris il y a quelques années par un Hollandais qui habite là-bas maintenant et dont la mission est d’informer les gens à propos des chauves-souris, de quels animaux fascinants c’est et aussi pourquoi est-ce qu’il est si important de les protéger.
Si jamais vous allez au Costa Rica, allez là-bas !
Tout ce dont je vais vous parler aujourd’hui, ce sont les notes que j’ai prises juste en sortant.

Introduction sur les chiroptères

Il faut savoir que le vrai nom des chauves-souris c’est « chiroptères », vraiment le nom officiel. « Chauve-souris » c’est un surnom. En réalité les chauves-souris n’appartiennent pas du tout à la même famille que les souris. Elles ont en commun le fait que ce sont des mammifères. Mais la famille d’animaux qui est le plus proche des chauves-souris c’est les singes, donc vraiment rien à voir. Et donc par extension, elles sont quand même assez proches de nous à bien des points de vue.

En tout, il y a environ 18 familles, 180 genres et 1350 espèces de chiroptères, dont 34 espèces qu’on peut retrouver en France. On a la plus grande diversité d’espèces dans le sud-est, vraiment au sens large, mais on en a partout en France. Il y en a partout en Europe aussi, c’est un animal qui est présent sur tous les continents.
Malheureusement comme vous vous en doutez, c’est pour ça qu’on est là, c’est aussi un animal qui est en voie de disparition.

De vraies mères poules

Donc ce sont des mammifères, comme je vous le disais. Elles ont un temps de gestation de trois mois, avec des petits qui naissent déjà gros et poilus. C’est une espèce où on prend vraiment soin des petits. C’est-à-dire que la mère vraiment s’en occuper, va lui faire sa toilette et vraiment veiller à ce qu’il aille bien. Elle ne va pas avoir de portée très souvent. On va même aussi avoir des interactions au niveau du groupe, parce que ces animaux sont souvent en groupe, et on  peut trouver des baby-sitter, d’autres membres du groupe qui vont s’occuper des petits.
Il y a 50 % de mortalité durant la phase d’apprentissage du vol.
Elles n’ont pas beaucoup de portées et le taux de mortalité est de 50%, donc au final pour perdurer les conditions ne sont pas idéales.

Des sens très développés

Vous savez peut-être qu’elles ont un système d’écholocalisation, avec leurs grandes oreilles notamment (et donc une excellente ouïe aussi !), qui permet d’avoir une vision de l’espace qui est très très précise. C’est-à-dire qu’elles peuvent avoir un vol où elles vont, hop, changer de direction à la dernière minute et aller repérer des proies super facilement. C’est quelque chose de vraiment hyper perfectionné : on considère que leur système d’écholocalisation est même meilleur que celui des dauphins.
Elles ont une excellente vue de nuit, contrairement à ce qu’on pourrait penser. Ce sont des animaux dont la plupart des espèces sont nocturnes et elles voient aussi très bien.
Donc elles ont tous ces sens qui sont très très développés par rapport à nous. Nous en comparaison on est complètement handicapés et on ne sait rien du tout.

Des griffes et des pattes très pratiques

Elles ont aussi la spécificité d’avoir des pattes avec des griffes. Quand elles se suspendent, elles vont se mettre accrochées par les griffes. Cela ça va permettre deux choses

  • d’une part, c’est que cela ne demande pas du tout d’énergie. L’animal est accroché tête en bas et ça ne lui demande aucun effort. Donc il peut dormir dans comme ça
  • et aussi c’est plus rapide pour repartir, pour s’envoler. Contrairement aux oiseaux, qui font, hop, une petite poussée pour pouvoir s’envoler, là on part directement. On se laisse tomber finalement et on décolle tout de suite, donc c’est plus pratique.

Les cinq doigts sont très mobiles et ils peuvent attraper des choses avec. Elles peuvent ainsi se nettoyer, avec une grande dextérité. Ce n’est pas autant que les singes, mais voilà c’est l’un des points sur lesquels ils sont proches.

Un mammifère avec un vol actif

C’est le seul mammifère qui a un vol actif, c’est-à-dire que contrairement à la plupart des oiseaux – euh en fait je ne sais pas s’il y a vraiment beaucoup de mammifères qui volent (après vérification : c’est le seul !). En tout cas la plupart des oiseaux vont plutôt utiliser un vol plané. Et elle c’est plutôt comme un deltaplane en fait, elles vont pouvoir vraiment s’orienter, faire des loopings, des choses dans tous les sens, elles sont super agiles. C’est vraiment très impressionnant tout ce qu’elles sont capables de faire.

Interactions sociales

Ce sont des animaux qui sont très très très intelligents. Le système social, encore une fois, est très complexe. On trouve des histoires romantiques, des échanges sexuels juste pour le plaisir – ce qui est peu fréquent dans le monde animal, il y a des histoires entre garçons…
Ils ont un bébé par an. En régions tropicales il peut y avoir deux bébés par an, mais certaines espèces uniquement. Et l’adoption existe !
Il faut savoir que les chauves-souris sont plus nombreuses que les oiseaux. C’est un animal qui en très très grand nombre. Seulement comme elles vivent pour la plupart la nuit on ne s’en doute pas. On ne les voit pas beaucoup, mais elles sont bien là.

Pourquoi est-ce-que c’est important de les sauver ?

Il y a deux types de chauves-souris au niveau du régime alimentaire : soit celles qui vont manger des insectes, soit celles qui vont manger des fruits. Les deux sont également importantes pour la préservation de l’écosystème.

Régime à base de fruits/graines
Celles qui vont manger des fruits, vont manger en très grandes quantités. Une chauve-souris en France c’est tout petit. Il y a aussi de grandes espèces, mais chez nous elles sont petites.  Dans tous les cas, elles vont manger en quantité très grande par rapport à leur poids. La digestion va être très rapide, c’est pour ça qu’elles ont besoin de manger beaucoup. Parce que ça passe et quasiment ça ressort tout de suite, dont elles ne vont pas beaucoup prendre de nutriments à la fois et de ce fait devoir en ingurgiter beaucoup. Elles vont rejeter les graines intactes plus loin et c’est ainsi que ça fait de la pollinisation.
Cela va permettre à certaines espèces de distribuer les graines, puisque qu’elles vont les manger à un endroit et à les rejeter plus loin, permettant aux espèces de proliférer. Par exemple les bananes ça n’existerait pas s’il n’y avait pas les chauves-souris. Et c’est le cas pour plein plein plein d’autres fruits et légumes. Elles sont donc extrêmement importantes pour la pollinisation.  Dans un autre article, je vous avais parlé des abeilles, dont je pense que c’est assez connu qu’elles sont importantes pour la pollinisation.
Et en fait les chauves-souris sont aussi importantes que les abeilles à ce niveau-là, mais pour d’autres espèces.  Elles ont un système de pollinisation qui est différent, donc qui va se compléter.

Régime à base d’insectes
Je vous disais deux types d’alimentation : soit des graines, soit des insectes. Donc les insectes c’est le même principe qu’elles vont manger en grande quantité plein plein plein d’insectes. Et notamment des moustiques ! Donc c’est vraiment génial d’avoir des chauves-souris dans son jardin, parce que ça veut dire qu’elles mangent tous les moustiques pour vous. Donc vous voulez avoir des chauves-souris dans votre jardin.

Le guano
Leurs excréments sont de véritables fertilisants. Il faut savoir qu’il y en a dans certains produits cosmétiques. Notamment dans le mascara il y a parfois de l’excrément de chauves-souris qui est utilisé. On appelle cela le guano.
Donc elles sont vraiment totalement inoffensives pour votre santé. Cela ne va pas salir comme ça peut le faire pour des excréments d’oiseaux, donc vraiment je vous encourage à avoir des souris dans votre jardin.

Et l’histoire des buveurs de sang ?

Elles ne vont pas vous mordre, elles ne vont pas vous attaquer. Déjà elles vont vivre la nuit, donc vous n’allez pas forcément les rencontrer. Et elles ne sont pas du tout agressives par défaut.
Pour revenir sur l’histoire du Dracula : je vous ai dit tout à l’heure qu’il y a environ un millier espèces qui existent. Sur toutes ces espèces il y en a deux qui boivent effectivement du sang. Donc ça existe, mais ce sont des espèces qui existent en Amérique du Sud. En France vous n’avez aucune chance de les rencontrer.
En plus ce sont des espèces qui vont aller se nourrir plutôt de bovins. Avec l’agriculture elles ont toutes ces espèces, tous ces trucs énormes qui ne bougent pas, elles vont aller se servir là-dessus. Donc même là, il n’y a aucune chance qu’elles attaquent les humains.

Régulation de l’écosystème

Le fait qu’elles mangent autant d’insectes, autant vous dire que c’est extrêmement important pour la régulation du nombre d’insectes. Sinon ils prolifèrent, car ils sont peut-être moins sensibles que d’autres espèces à tout ce qui est changement d’environnement, à la pollution et tout ça.
Et si les chauves-souris ne sont pas là pour les réguler, on peut se retrouver avec un déséquilibre au niveau de la présence d’insectes. Cela peut complètement tout bouleverser : il y a des animaux qui vont en trop à manger et qui vont trop proliférer, il y en a d’autres qui ne vont pas pouvoir
L’écosystème c’est un équilibre subtil entre un ensemble de choses et quand on dérègle un pan, cela a des répercussions sur tout le reste. Et les chauves-souris constituent un pan très très important de cet écosystème.

Pourquoi sont-elles en danger ?

Il y a plusieurs facteurs. D’abord, une urbanisation qui est grandissante. Elles se retrouvent en ville au milieu des barres d’immeubles, elles sont effrayées, ne savent pas où se cacher…

La deuxième chose c’est tout ce qui est éoliennes et avions par exemple. Quand elles se retrouvent face à une éolienne, il y a une sorte de souffle d’air qui fait que leur système d’écholocalisation ne fonctionne plus comme il devrait fonctionner.
Elles vont se faire happer sans pouvoir rien faire et elles meurent.

Allant de pair avec l’urbanisation, on a la déforestation, alors qu’elles habitent justement dans les milieux des forêts.

De plus, elles sont très sensibles à tout ce qui est présence de pesticides. D’ailleurs la personne qu’on avait vu dans cet endroit nous avait dit que lorsqu’il voit qu’une chauve-souris ne touche pas à quelques-chose, lui en fait c’est sûr il ne va pas le manger non plus. Aujourd’hui il y en a plein de pesticides dans tout ce qu’on mange, en tout cas dans la plus grande partie. Elles ont la capacité de les sentir, mais elles sont bien intelligentes de le faire, car elles en subiraient tout de suite les conséquences. Elles ne sont pas très grandes et proportionnellement ça fait une présence de pesticides que très importante par rapport à leur organisme.
Il nous a alerté sur le fait qu’à court terme notre corps est capable de digérer et de traiter tous ces pesticides, mais avec l’effet cocktail, avec l’effet long terme, avec la démultiplication des produits qui peuvent se combiner entre eux et ben en fait nous aussi on a des problèmes à cause de ça. Et on ne se rend pas toujours compte…

La dernière chose c’est le réveil en hiver il y a certaines espèces qui vivent toute l’année en France la plupart des espèces doivent hiberner. Elles se mettent donc accrochées quelque part et dorment. Le problème c’est quand elles se font réveiller par maladresse : elles vont être désorientées, elles vont être affamées et n’ont pas la capacité d’aller se nourrir parce que c’est encore l’hiver et que leur nourriture n’est pas à disposition. Elles n’y survivent pas.

Donc toutes ces choses font qu’en France les chauves-souris sont en voie de disparition. Elles ne sont pas encore classées dans les espèces menacées, mais on en est très très très proche (*depuis 1981 un arrêté relatif aux chauve-souris interdit sous peine d’amende  » la destruction, l’altération ou la dégradation des sites de reproduction et des aires de repos des animaux.) Donc il est vraiment temps de se préoccuper de les préserver.

Que faire pour les protéger ?

Bien évidemment à grande échelle : arrêter de déforester, arrêter de mettre des pesticides partout, etc. Ok on est d’accord, mais ce n’est pas forcément facile à faire à notre échelle du jour au lendemain.

Installer des maisons pour chauve-souris
Une autre solution un peu plus concrète à votre échelle, c’est d’installer chez vous des maisons pour chauves-souris. Cela ressemble à ça (*voir la vidéo à 11min09): c’est comme une maison pour oiseaux, à la différence près que l’ouverture se trouve en bas. Elles rentrent toujours par le bas, c’est ce qui fait que si vous mettez une maison pour oiseaux chez vous, elles ne vont pas les utiliser et que les oiseaux ne vont pas utiliser celles-là.
Donc on voit à l’intérieur il y a des grilles comme ça, qui vont leur permettre de s’accrocher. Voilà, c’est tout petit, parce qu’encore une fois chez nous elles sont toutes petites, donc il y a toute une famille qui peut se mettre là-dedans.
On peut en acheter directement sur internet ou dans certains magasins de jardinage. Je vous conseille, s’il vous plaît, de favoriser du bois qui est non traité, parce que sinon ça va les empoisonner.
Si vous êtes bricoleur vous pouvez en fabriquer une vous-même. C’est vraiment, voilà quatre planches, un trou en dessous et de quoi s’accrocher. Je pense que si on s’y connaît, ce n’est pas très compliqué.

Le mieux c’est d’en mettre plusieurs, parce qu’elles vont pouvoir communiquer entre elles. Les familles souvent sont constituées de groupes assez grands.Il faut les accrocher à environ deux mètres du sol, minimum, pour éviter qu’elles soient dérangées. Et là vous mettez ça et vous êtes sûrs qu’elles vont passer un hiver bien tranquille. Et pendant l’été elles vont manger tous vos moustiques ! Donc vraiment, il n’y a que des avantages.

Moi j’en ai acheté plusieurs, j’en ai offert à des gens autour de moi, dans ma famille. Là il y a Noël qui arrive bientôt, donc n’hésitez pas ! Même si vous regardez cette vidéo à une autre époque de l’année d’ailleurs, il y a toujours une occasion et c’est un super cadeau, vraiment très utile.

Dans la mesure du possible, les laisser en paix
La deuxième chose, c’est que si vous en avez chez vous et bien ne les dérangez pas. Il y en a des gens qui se retrouvent avec des chauves-souris dans leur grenier, donc le mieux si c’est l’hiver c’est de ne pas y toucher. Si vous avez peur que ça fasse des dégâts au niveau des excréments, vous mettez une petite bâche en dessous. Je vous ai dit, ça ne salit pas, c’est juste que vous pourrez les récupérer facilement comme ça.
Il y a plein d’associations qui existent, il y en a dans toutes les régions de France que vous pouvez contacter pour qu’elles viennent. Je pense qu’elles les déplacent en fait. En tout cas elles vous guident sur comment faire, sur une fois que c’est le printemps et qu’elles sont réveillés, pour de faire en sorte qu’elles s’en aillent, de les déplacer ailleurs si vous ne voulez pas les avoir chez vous.
Si vous le pouvez, le mieux c’est quand même de les laisser. Elles sont souvent sous les toitures, sous des avancées. Donc là, si ça ne vous dérange pas, laisser leur faire leur vie.
Encore une fois ce n’est pas dangereux et ça va manger vos moustiques ! C’est vraiment un argument de poids pour moi.

Pour aller plus loin

Je vous encourage fortement à vous renseigner plus, si vous êtes intéressé par sur le sujet. C’est vraiment un animal qui est fascinant. Il y a plein de choses méconnues à leur sujet : toutes les espèces qui existent, elles ont toutes les têtes possibles et inimaginables, c’est vraiment fou !
Il y a une grotte qui existe, au Texas je crois, c’est là où il y a la plus grande colonie. Elles sont dans une grotte, je crois qu’elles sont des millions là-dedans, quand elles sortent ça fait des nuées incroyables ! Et hop, elles vont aller ratisser la région, c’est juste fou.

Et a minima mettez une petite maison c’était chez vous !

Crédits et ressources de la vidéo :

 

3 Comments

  1. Bonsoir,
    Depuis cet été nous avons une ou plusieurs familles de chauve souris, évidemment nous les laissons tranquille, sauf que les soirs d’été nous essayons de les filmer, c’est tellement mignon, et nous y arrivons quelques fois !
    Elles se sont installées dans la cloison qui rejoint les combles de la maison, du coup je me demande s’il y a quelque chose de spécial à faire l’hiver, si j’ai bien lu elles dorment c’est ça ?
    ça devient un peu l’arche de Noé chez nous, nous avons aussi des familles de hérissons, des lapins, des faisans, surement des renards que j’adorerais voir, des biches qui doivent passer en cachette, bref, je me régale avec toute cette faune.
    A bientôt

    • Hehe,génial, vous avez de la chance d’avoir autant d’animaux autour de chez vous !!
      Oui il y a de grandes chances qu’elles dorment, ou qu’elles s’apprêtent à le faire (je ne sais pas exactement quand elles passent en hibernation). Tout ce qu’il y a faire c’est donc… de ne rien faire du tout 🙂 Éventuellement si vous pouvez, ajouter un ou plusieurs endroit maisons en bois pour elles, mais si elles ont déjà assez de place pour toutes se loger, c’est parfait.
      Merci et à bientôt.

  2. Pingback: 42 des meilleures expérience à offrir à vos proches (idées cadeau zéro déchet)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *