Recette de vapo rub naturel fait maison (ou la première vidéo d’Ecologie Citadine)

C’est l’hiver (oui, je sais, quel scoop). Il fait froid (en tout cas à Paris, Montréal et plein d’autres villes dans le monde). Pour se cocooner tout en luttant contre les effets néfastes de cette période (il y a aussi des trucs cool, rappelons le : la neige, le ski, les couettes, etc.), je vous propose cette recette de vapo rub maison.

Et la bonne nouvelle c’est que pour la réaliser, on n’a même pas besoin de sortir de chez soi ! Fabuleux, n’est-ce pas ?

Les ingrédients

Voici les quatre produits qui ont été utilisés dans cette recette. Ils ont tous été achetés chez Aroma Zone :

Huile essentielle de lavande – 4 gouttes : soulageant les toux et asséchant les sinusites, cette huile a également des vertus apaisantes.
A noter que j’ai ici utilisé de la lavande vraie. Toutefois, la prochaine fois j’opterai plutôt pour de la lavande Aspic, qui a en plus l’avantage de stimuler l’immunité.

Huile essentielle de pin sylvestre – 2 gouttes : celle-ci a été sélectionnée pour ses propriétés antiseptiques respiratoires et expectorantes (pour dégager les bronches et la gorge). De plus, elle a la capacité de réchauffer.

Huile végétale de coco – 2 cuillères à soupe : apaisante et douce pour la peau, cette huile sert de base grasse pour le baume.

Cire de soja – 1/4 de cuillère à soupe : utile également pour créer un baume, cette cire va apporter sa capacité filmogène (autrement dit créer un film protecteur.

La vidéo

Dans cette vidéo, je vous guide pas à pas dans les différentes étapes de réalisation de ce baume. Ce qu’on ne voit pas, grâce à la magie du montage, c’est tous les objets qui sont tombés durant la réalisation. Cela n’a rien à voir avec la difficulté de la recette, mais plutôt avec ma maladresse naturelle et le fait que je tenais la caméra dans une main. Et pourtant, même avec ces contraintes, j’ai réussi ! Alors, pourquoi pas vous ?

Alternatives possibles

Voici d’autres huiles que j’ai vue utilisées par ailleurs pour réaliser cette recette, avec leurs propriétés principales. Je les avais rejetées pour avoir une recette la plus universelle possible, ces dernières pouvant ne pas convenir aux femmes enceintes ou aux enfants :

  • Huile essentielle de menthe poivrée : décongestionnante
  • Huile essentielle d’eucalyptus : décongestionnante
  • Huile essentielle de romarin : pour le refroidissement pulmonaire
  • Huile essentielle d’écorce de cannelle : antiviral

Retour d’expérience

Je suis assez contente de ce baume, dont je trouve l’odeur exquise.
À l’application, j’ai regretté que l’effet ne soit pas aussi frais que du baume acheté en pharmacie. Cela est dû au fait que j’ai choisi des produits doux, ce qui a aussi certains avantages. Je pense toutefois que la prochaine fois j’y ajouterai de l’huile essentielle d’eucalyptus, dont l’odeur est très vigoureuse.

Petite astuce sur l’utilisation : l’usage le plus courant est de l’appliquer sur le dos ou la poitrine. Pour plus d’efficacité, on peut mettre le vapo rub sur la plante des pieds (voire, rajouter des chaussettes par-dessus). En effet, tous les vaisseaux sanguins qui se trouvent dans cette zone feront que la diffusion sera beaucoup plus rapide, dans tout le corps.

Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’article Mes méthodes naturelles pour traiter un rhume.

À vous la parole

Il s’agit de la première vidéo Ecologie Citadine. J’espère qu’elle vous aura plu ! N’hésitez-pas à me laisser vos commentaires et à vous abonner à la chaîne. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *